© Frank Debard
previous arrow
next arrow
Slider

Au 17e et 18e siècle, les marins rochelais sillonnaient les mers et les océans, à la recherche de denrées exotiques très prisées des européens. Ils rapportaient aussi de leurs voyages des objets insolites et hétéroclites qui faisaient le bonheur des gens de biens qui les exposaient dans leurs salons. C’est l’origine des cabinets de curiosités léguées ensuite aux premiers musées publics, comme le cabinet Lafaille au Muséum de la Rochelle.

Dans ce même esprit, le salon de thé de la Résidence est un lieu d’exposition d’objets d’art tribal d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et du Pacifique,  issus des collections de la famille Sabatier. Des fiches explicatives sur chaque famille d’objets exposés sont mises à la disposition des visiteurs les plus curieux. L’histoire de l’avènement des salons de thé au 18e siècle vous est aussi contée, ainsi que la saga de la découverte du café, du cacao et du thé par les Européens.

Dans ce salon lambrissé d’époque, vous recevrez un accueil tout oriental. Il vous y sera servi divers thés raffinés, ou encore du café, du chocolat, des jus de fruit que vous pourrez accompagner de friandises locales.

Vous pouvez aussi vous l’approprier en le louant en dehors des heures d’ouverture. Ses tables déjà déployées avec seize places assises sur une surface totale de 35 m² conviennent parfaitement à différentes utilisations assises: réunion de travail, petit déjeuner, brunches ou diner.

En vous rendant aux toilettes du rez-de-chaussée, vous emprunterez un escalier tapissé d’affiches de spectacles qui rappellent la renaissance culturelle de la Rochelle dans les années 1960-90, dont le Dr. Georges Sabatier fut un acteur majeur. C’est ainsi que cette demeure a vu défiler tout le gotha du théâtre francophone, de la musique contemporaine occidentale classique et du cinéma mondial. Un dossier récapitulant cette histoire pourra vous être remis sur demande.